Vous avez dit lutins thermiques ?.

 


 

- La naissance des Lutins et la météo

- Barenton Confiseur

Les Lutins thermiques et :

  - Batiactu

  - Goodplanet

  - La LTECV

  Les chaînes énergétiques

- La conservation de l'énergie

- La croissance

- L’incitation aux ENR

- L’OCDE
- Les énergies de base

La chaleur spécifique

Les déperditions  (Complément bâti)

- La production d'énergie

- La cohabitation

- Les mots clefs

- Le consensus

- Le financement des projets

- Les paradigmes

 

Vu par les Lutins :

 

- L’immeuble de « Monsieur tout le monde »

- L'offre et la demande

- Les émetteurs thermiques et les radiateurs BT

- La satisfaction du besoin thermique    dans paris

- Le chauffage urbain

- Les diagnostics de performance

- Le rendement de la combustion

- La production et le comptage des ENR

- Les acteurs de la rénovation

-  Le pouvoir d'achat en zone urbaine

- La fiscalité sur les combustibles fossiles

- Les idées reçues et le chiffre 10

- Les équations aux dimensions

- Prospective sur le chauffage urbain parisien

- Prospective sur l’énergie

- L’incitation au changement

- La 4ème révolution industrielle

 

Les coups de gueule des Lutins

- Un monde à la dérive

- L’avertissement de l’ONU

- La science et la finance

- Notre constitution et nos chaînes énergétiques

- L’aide inutile

- L’audit énergétique et le RGE

- Le comptage privatif de l’énergie thermique

- La guerre des isolants

- La RT 2012

- La relation individu-état

- Le DOE

- L’équilibrage hydraulique

- La chaleur renouvelable et les sénateurs

- 100% qui dit mieux?

- Le pompier du nucléaire

- Sécurité et responsabilité

- Le rapport Attali

- Pour aller moins loin.

- Le coût de l'eau chaude

- Les 20h sur TF1

- L'IRENA

- L’ANAH

- L’AFPAC

- La cohabitation et les énergies primaires

- Le charbon

- Idées fausses

- L'argent du pétrole
- L'électricité d’origine fossile

- Le préfet et le « mille-feuille français »

- Les ENR et les aides
- L'éco-prêt et les banquiers

- Les fichiers PDF

 

Le lexique des termes de l’énergie et de la rivière

 

Etres bienfaisants, les lutins thermiques n'ont rien de virtuels. A la fois médiateurs, bons physiciens, mathématiciens lorsque cela est nécessaire, ils symbolisent les associations, les groupes d’études privés ou non, les constructeurs, qui par leurs actions cherchent à favoriser l’abandon progressif des énergies fossiles.

Ils savent que cet abandon au profit des énergies véritablement renouvelables est indispensable sera lent et difficile. Ils savent qu’une cohabitation entre les différentes techniques de production d’énergie et entre les fluides primaires sera nécessaire. Ils ont pris conscience de l’importance qu’il faut donner à la complémentarité des techniques, à la vérité scientifique, et à la  performance des  chaînes énergétiques pour améliorer la qualité de l’air.

Ils estiment que les grandes métropoles françaises sont bien situées pour tirer profit de leur environnement.

Ils ont compris tout ce que les mots « intégration » et  « cohabitation » renferment comme obligation pour eux. Pragmatiques, ils savent combien ce mot sous-entend - qu’on le veuille ou non – source de conflits. Défenseurs de notre environnement, amoureux de la nature et ennemies du toujours+, ils se sont fixés pour tâche essentielle d’être présent chaque fois qu’un conflit commence à naître pour expliquer ce qu’il convient de faire, ou de ne pas faire, pour respecter l’objectif qu’ils se sont fixé. Lorsque Balendard les a informé qu’il souhaitait s'impliquer dans l'installation d'une chaufferie moderne à base d'énergie renouvelable en remplacement de deux vieilles chaudières au fioul dans un immeuble ancien situé en région parisienne, ils lui ont dit :

"Votre projet n'est pas simple mais nous ne vous considérons pas comme un rêveur. Nous vous aiderons pour la raison qu'il y a des solutions et que votre cas particulier représente, avec le transport routier et l'industrie, le plus gros potentiel d'économie de gaz à effet de serre et se situe loin devant l'habitat neuf.  Nous nous sommes fixés  pour tâche d'améliorer le  pouvoir d'achat de ceux qui en ont le plus besoin et en solutionnant votre problème nous participons à coordonner les politiques publiques sur au moins trois des cinq points évoqués par le secrétaire général de l'OCDE* : le climat, la pauvreté, et la dette. De plus, concernant le chauffage urbain, nous pensons que la France, en raison de son avance technologique dans les techniques de l'atome, a intérêt à faire partie de ceux qui élaborent les règles plutôt que d'être parmi ceux qui font le choix de les adopter".  Pour cela, il sera nécessaire d’améliorer la justice sociale en organisant rapidement les règles de la redistribution des prélèvements fiscaux sur les combustibles fossiles.  Dès 2006 un Lutin éclairé a perçu toute la dangerosité de la croissance sur le long terme et à chercher à savoir ce qu'il adviendra du monde si aucune règle n'est adoptée. Il faudra peut-être trouver un autre indicateur que le PIB moins orienté vers le « consommez plus » et plus dirigé vers le «  consommez mieux »  pour évaluer le progrès. Nous sommes aussi convaincus qu’il va falloir rééquilibrer le prix de vente des produits fossiles et de l’électricité pour inciter le citadin et les régions à agir. Nos responsables au niveau le plus élevé qu’il s’agisse de notre Président ou du secrétaire général de  l’ONU  s’accorde à dire qu’il y a urgence.

* Le deux autres points évoqués par le secrétaire général de l’OCDE 
étant les monnaies et la mesure du progrès. 

 

 

Liens vers les fichiers du livre sur l’énergie

Epilogue de ce livre

 

Cas pratique  et sa synthèse

Fichiers importants

 

Fichiers anciens

Les Lutins Thermiques (CSLT) vus par l’UNPI

Paul Delduc directeur général de « Aménagement Logement Nature »  José Caire directeur de « Faire » à l’Ademe
(
Faciliter,  Accompagner, Informer pour la Rénovation Energétique)

Jonathan Louis expert technique à l’Ademe

Victor-john Vial-Voiron architecte

André Pouget les achats groupés et le contrat de performance

Sébastien Pénidon et le RSI
Serge Planton climatologue

Didier Martin député LREM qui a les pieds sur terre

Philippe Pelletier un ancien avocat qui a lui aussi les pieds sur terre

Gaëtan Brisepierre Sociologue

 

En attente : le ministère de la cohésion des territoires et de la transition écologique et solidaire (Julien Denormandie et François de Rugy)

 

Et aussi

L’EHPA  pour l’Europe

Hervé Nifenecker  ?

  Nick Butler ancien vice-président de BP ?

 

 

Les liens ci-dessus donnent accès à une compilation des notes envoyées par Balendard "citoyen Lambda" sur le site du MEDAD. 

Un exemple de démocratie participative en quelque sorte. Les Lutins thermiques font toutefois observer que dans le domaine de l'énergie la démocratie participative ne présente un intérêt pour la collectivité que si les élus ont la volonté politique de passer aux actes.