La prime de chauffage des sénateurs

Les coups de gueule des lutins

A sujet de la chaleur ‘’renouvelable’’ des sénateurs, les Lutins thermiques sont furieux et parlent de décence en pensant à ceux qui ont froid. Ils ont même parlé d’une république qui se voulait irréprochable. Alors que de nombreux foyers équipés d’un chauffage électrique individuel dispendieux ont du mal à payer la note en fin de mois à l’EDF, ils ont en effet été informés par le < Magazinel Capital > de la prime individuelle… de chauffage ! qui serait versée aux fonctionnaires du Sénat. Si l’on supprimait cette prime individuelle de chauffage on pourrait économiser selon ce magazine 3,4 millions d'euros par an ? Dans la série ""cherchons des économies"", on tombe donc parfois sur des perles. D’autant que selon ce magazine les fonctionnaires du Sénat seraient payés trois fois plus cher que leurs collègues de l'État. Un tel écart s’expliquant par l’accumulation de primes de ce genre dont bénéficient ces fonctionnaires bien spécifiques. L'intitulé <prime individuelle….. de chauffage>   prête à sourire (y aurait-il des problèmes de chaudière au palais du Luxembourg ?) Pour couronné le tout, le mode de calcul de cette prime laisse rêveur : elle est indexée sur les cours du pétrole et comme ceux-ci ne sont pas à la baisse: la prime a littéralement explosée : Elle est passée selon Capital de 1500 euros par an en 2000 à 4035 euros en 2011"" soit tout de même près de 3 fois le SMIC ! Alors que la situation financière est telle que l'on cherche désespérément en hauts lieux de l'argent et que l'on va encore s'acharner sur le peuple pour qu'il paye. Une réflexion s'impose ! Comment peut-t-il se faire qu'il y ait :

- Aux États-Unis: 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants (total 535),

- En Allemagne : 82 millions d'habitants, 70 sénateurs et 598 députés (Mais un nombre d’habitants par députés 30% plus important qu’en France)

- En France : 60 millions d'habitants, 348 sénateurs et 577 députés (total 927).

Sans être méchants et perturbateur, ne pensez-vous pas, alors que la baisse de 30% des salaires de nos gouvernants a été déclarée anticonstitutionnelle ... et n'est donc pas appliquée. Alors que le salaire d’un sénateur en France est de 13 340 € brut par mois et qu’ils ont refusé que leur prime chauffage ne soit diminuée, ne croyez-vous pas que nous pourrions carrément supprimer la bagatelle de 250 sénateurs et de quelques députés pour assurer le "bon" fonctionnement de notre beau pays? Bien sûr à l'échelle de la dette de la France, les sommes économisées ne seraient pas colossales, mais qu’alors on nous explique pourquoi cette dissidence entre ces trois nations.  Si la France souhaite faire partie des "Leaders" pour reprendre un terme à la mode dans la rénovation énergétique des bâtiments, il serait peut-être temps d'y penser

 

Les Lutins demandent à nos hommes politiques qui viennent de perdre leur AAA de prendre à nouveau exemple sur l’Allemagne, de simplifier les procédures et de méditer ce qui suit.

La France serait-elle le pays de l’inaptocratie

?