La chaleur renouvelable et la rivière

Ce livre de plus de 500 pages est édité par « société des écrivains »  au prix de 35,95 €    ISBN 978-2-342-04594-9

171 Bd Anatole France  93200 Saint Denis   Tel 01 84 74 10 20    Fax 01 41 684 594  info@societedesecrivains.com

L'auteur, qui a édité ce  livre sur l’énergie à frais d'auteur souhaite rentrer dans ses frais.
Plutôt que de commercialiser la version informatique de ce dernier au travers de distributeurs tels que Google Books ou Amazone, il a pris la décision de donner dans un premier temps au lecteur un accès gratuit à sa version Epub. Les seules contraintes pour le DEMANDEUR souhaitant accéder à l'Ebook sont :
  - de charger sur son PC une copie de l'Epub et ceci à partir du lien suivant .
  - d'introduire un mot de passe qui lui est communiqué dès réception de ses coordonnées (Nom, tel, et adresse) sur l’email de l’auteur   jg36@wanadoo.fr 

Si sa lecture vous apporte de l'aide dans vos projets de rénovation thermique, il espère un retour de votre part.

Une fois remboursé de ses frais, l’auteur réintégrera la vente de l'Ebook dans les circuits habituels au prix de 17,98 € 

Cas

 Pratique

Généralités

Page

 

Intégration ou monde poubelle ?    ………………………………………………………….            

7

 

L’eau, l’atome, le vent et le soleil et le sous-sol sont source d’énergie et l’on peut se demander quel est celui qui va l’emporter sur les autres    

 

 

Liberté d’expression…………………………………………………………………………

11

 

L’énergie : un domaine resté trop longtemps réservé aux initiés où le citoyen lambda
n’a pas eu jusqu’ici droit de regard

 

 

Le français et l’énergie …………………………………………………………………                

17

 

La réglementation thermique RT 2005 est entachée d’une erreur et d’une omission                      

 

 

Le modèle économique  ……………………………………………………………                      

23

 

Pourquoi il est nécessaire de le reconsidérer sans attendre de telle sorte qu’il repose sur trois piliers : L’économie, le social et l’environnement 

 

 

L’écosystème rivière……………………………………………………………………………….

25

 

La rivière ne demande qu’à guérir, soignons là elle nous le rendra

 

 

Chapitre I   La rivière source d’énergie

 

 

Les Grands barrages EDF  …………………………………………………….…………………                            

50

 

Ils font maintenant partie de notre patrimoine mais il faut les entretenir

 

 

Va-t-on réécrire l'histoire? ………………………………………………….……                

53

 

Ce qui s’est passé en 1950 avec les barrages hydroélectriques est maintenant du passé                   

 

 

Les microcentrales ……………………………………….………………….            

55

 

Elles nuisent dans la plupart des cas à l’écosystème rivière et au tourisme nautique             

 

 

La grande braderie de la houille blanche ?   ……………………………………………        

57

 

La houille blanche « au fil de l’eau » source de profits immédiats et de drames futurs       

 

 

Aquathermie superficielle ou profonde ? ……………………………………………….          

59

 

On les confond trop souvent ce qui est source d’incompréhension

 

 

Le stockage de l'énergie…………………………………………………………………………..

63

 

Contrairement à une idée reçue, stocker l’énergie électrique en grosse quantité est possible

 

 

Le sous-sol de nos rivières……………………………………………………………

68

 

Le comprendre devient indispensable,  le dépolluer n’est pas impossible mais extrêmement onéreux      

 

 

Principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur (PAC)…..….……………            

74

 

Une démystification de ce qui est en définitive simple et relativement facile à comprendre

 

CP

Les Performance de la pompe à chaleur ………………………………………………. 

77

 

Théorie et aspect pratique

 

CP

Aéro, géo ou aquathermie ?  ………………………………………………………

85

 

L’air, le sol, l’eau : Les trois modes de prélèvement de l’énergie thermique renouvelable                      

 

CP

Les pompes à chaleur et notre environnement ………………….………………….     

89

 

Un bilan largement positif

 

 

L’eau formidable véhicule énergétique …………..…..…………….………………….

91

 

Et ceci qu’il s’agisse de l’énergie hydraulique facilement convertible en énergie mécanique
ou de l’énergie thermique pour le chauffage des habitations

 

 

Plaidoyer pour la PAC aquathermique ……………………………….………………….             

92

 

Ses avantages et les raisons techniques, administratives et humaines du blocage

 

CP

Les composants d’une chaufferie hybride GAZ-PAC ……………….………………….

98

 

Ceci dans le cadre d’un circuit  combinant la combustion et la pompe à chaleur                                 

 

 

Le dépollueur payeur ?.......................................................... ………………….

105

 

Les choses ont heureusement évoluées à ce sujet         

 

 

Chapitre II  L’énergie électrique sans la rivière

 

 

 

Sécurité et responsabilité  ………………………………………………………………………   

108

 

Un bref aperçu sur la sécurité de l’électricité nucléaire  en France avec la carte de France des réacteurs nucléaires

 

 

Hydrolienne ou éolienne ?  ………………………………………………….…………               

110

 

La concurrence entre l’air et l’eau 

 

 

La pile à combustible……………………………………………………………………               

114

 

Un tour d’horizon rapide sur un système qui peut générer de la chaleur et de l’électricité

 

 

L'énergie solaire ………………………………………………………………………                     

117

 

L’incroyable potentiel et les deux méthodes d’exploitation

 

 

L’indépendance énergétique de nos îles ……………………………………………………………………………………

125

 

Les DOM TOM à la recherche de leur indépendance énergétique

 

 

Les voitures électriques ………………………………………………………………  

127

 

Une petite histoire qui, s’il elle est vraie, est moins drôle qu’il n’y paraît

 

 

Chapitre III   Les Lutins thermiques

 

 

La naissance de Lutins……………………………………….………………….                

130

 

Les DJU, la météo et la naissance des Lutins          

 

 

Auguste Detoeuf et Pascal ………….………………………………………………………….           

132

 

Pensées des Lutins thermiques sur le chef, le théoricien, l’intellectuel, le commerce, la concurrence, la technique….                   

 

 

Les Lutins et :

 

CP

Le coût de l'énergie thermique…………………………………………….……              

135

 

Un tour d’horizon du prix de l’énergie thermique rendue dans les pièces de vie
d’un immeuble d’habitation selon le combustible utilisé

 

 

Les degrés jours unifiés……………………………………………………………                               

140

 

Ou l’importance de la température extérieure et des zones climatiques        

 

 

La logique de la taxe carbone …………………………………………………            

142

 

L’augmentation de la fiscalité sur les produits pétroliers au profit des techniques nouvelles de chauffage permettra-t-il de résoudre le réchauffement climatique ?

 

 

La chaleur spécifique ………………………………………………………………                    

143

 

Une petite discussion entre les Lutins thermiques et Balendard qui pourrait bien ouvrir un débat passionnant sur l’énergie en France

 

 

Les déperditions thermiques……..……………...…………………………           

146

 

L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas

 

CP

La conservation de l'énergie  ……………………………………………………             

153

 

Etude originale en régimes transitoire et établi d’un immeuble et de sa chaufferie.            

 

 

Les chaînes énergétiques  …………………………………………………………               

162

 

Un aspect important de l’énergie qui selon l’auteur de ce site ne figure dans aucune revue scientifique française.                        

 

 

La production d'énergie   …………………………………………………………             

167

 

L’énergie profite à ceux qui la comprennent. Une discussion entre les Lutins thermiques et Balendard  montrant l’excès de concurrence entre les producteurs à ce sujet.                   

 

CP

La cohabitation entre les fluides  …………………………………………………………..             

172

 

Comment la transition énergétique pourrait se produire dans le domaine du chauffage urbain et rural

 

 

Les formes d’énergie…………………………………………………………………                      

175

 

Les interactions de la matière et les formes d’énergie (électricité, thermique, hydraulique, mécanique).                         

 

 

Le transport de l'énergie …………………………………………………………

183

 

Le transport des combustibles et des 3 énergies de base : (Electricité, hydraulique et thermique)

 

 

Les mots clefs      …………………………………………………………………………………….                              

186

 

Leur très grande diversité explique en partie la situation de blocage actuel
du chauffage urbain collectif (hors HLM)                               

 

 

Le consensus   …………………………………………………………………….………………….                                  

189

 

Comment et pourquoi le processus de décision est plus long et plus délicat
pour les copropriétés que pour les maisons individuelles                             

 

 

La croissance ………………………………………………………………………………………….                                    

191

 

Discussion entre les Lutins et Balendard  prouvant que la théorie
d’une croissance économique qui ne s’arrête jamais n’est pas fiable

 

 

Vu par les Lutins

 

 

-  Positif ou négatif?...................................................................                         

194

 

Comment compter l’énergie. Doit-elle l’être positivement ou négativement ?
suivi d’une approche IMPORTANTE du + ou – scientifique en isolant le fluide caloporteur
   

 

 

- Les paradigmes  ………………………………………………………………                  

199

 

Une discussion entre les Lutins thermique et Balendard à propos des relations entre l’Allemagne et la France qui pourrait faire naître un nouveau paradigme.

 

 

- L’Allemagne championne des énergies propres ? ………..………………………             

203

 

Par rapport à la France, oui,  probablement. Mais les deux politiques menées par la France et l’Allemagne sont peut-être plus complémentaires et moins divergentes qu’on pourrait le penser

 

 

- L'offre et la demande   ……………………………………………………               

208

 

Sujet abordé pour l’énergie sous deux aspects différents

 

CP

- Les deux diagnostics de performance énergétique  …………………………….             

211

 

Le premier sur les déperditions thermiques,
Le deuxième sur la génération des gaz à effet de serre
.

 

CP

- Le pouvoir d'achat en zone urbaine ………………………………………………………            

214

 

Il y a 4 méthodes pour améliorer son pouvoir d’achat et diminuer ses charges :
Résoudre les problèmes courants, isoler son habitation, baisser les températures de chauffage sans affecter son confort, et réduire le prix de l’énergie thermique rendue dans les pièces de vie
.

 

CP

- Le rendement de la combustion  ……………………………………….………………….             

217

 

Ou comment en ne fournissant que le besoin thermique on explique les progrès effectués ces dernières années

 

 

- Le chauffage urbain ……………………………………………………………………                         

222

 

Il est abordé ici dans le cadre de la combustion du bois ou des ordures, de la géothermie profonde et du chauffage thermodynamique  

 

CP

- La satisfaction du besoin thermique   ……………………………….………………….              

229

 

Grâce à cette étude théorique du chauffage thermodynamique il devient possible de ne pas surdimensionner inutilement la chaufferie

 

 

- La production et le comptage des ENR  thermiques ………….………………….              

235

 

Il serait temps de les comptabiliser en tant qu’énergie renouvelable et de chercher à améliorer le COP  du chauffage thermodynamique          

 

 

- Les idées reçues et le chiffre 10 ……………………………………………………………

237

 

Ne demandez pas aux Lutins thermiques de les démontrer. Pourtant tout concours à leurs exactitudes

 

 

Les coups de gueule des Lutins

 

 

100% qui dit mieux ?…………………………………………………………………………………                                    

239

 

Une discussion entre les Lutins thermiques et Balendard opposant le rendement supérieur à 100% de la combustion et les performances 3 à 5 fois supérieures du chauffage thermodynamique
                                  

 

 

Le comptage privatif de l’énergie  thermique ……………………….…………………   

244

 

Une discussion entre les Lutins thermiques et Balendard montrant l’absurdité de certaines réglementations imposées par le législateur dans le cadre de la copropriété et du chauffage des locaux

 

 

Areva pompier du nucléaire  ……………………………………………….…    

249

 

Une discussion entre les Lutins thermiques et Balendard à propos de la dangerosité du nucléaire.    

 

 

Les Lutins et le rapport Attali ………………………………………………………………….                          

251

 

Il a manqué selon les Lutins une 301ème décision dans le rapport Attali.
Une décision qui aurait consisté à placer l’énergie thermique à la place qu’elle mérite d’occuper.

Une omission qui nous fait maintenant cruellement défaut.
                  

 

 

Les Lutins et coût de l'eau chaude……………………………………           

253

 

Le coup de gueule des Lutins thermiques concernant le véritable coût de l’eau chaude
est à la hauteur des 10 pages consacrées à ce sujet.

 

 

Les 20h sur TF1  ………………………………………………………………                  

263

 

Quand un Lutin thermique intervient pour commenter les propos d’un ingénieur EDF et ceux des journalistes
                          

 

 

L'IRENA agence des ENR ……………………………………………………                           

266

 

Une agence internationale sur les énergies renouvelables dont on parle peu en France bien qu’elle soit l’un de ses membres.
Il faut dire qu’elle est située bien loin de nous aux Emirats Arabe Unis à Abou Dhabi avant sa délocalisation à Masdar

 

 

Quelques idées fausses ………………………………………………………        

270

 

Les 6 idées fausses qui sont développées dans ce & concernent l’énergie prouvent
que nous avons beaucoup de progrès à faire.

 

 

L'argent du pétrole ……………………………………………………………            

273

 

Il y a une image très amusante de Laurent Fabre dans ce & consacré à une discussion entre un LT et Balendard et  l’argent sale.

 

 

L’éco prêt et les banquiers…………………………………………………         

275

 

Un article pas très gentil mais semble-t-il justifié sur les banquiers

 

 

La RT 2012 et les deux coefficients…………………………………………………………..

277

 

Une réglementation thermique mal comprise et de ce fait controversée dans l’ancien     

 

 

Le « mille-feuille » français ….………………………………………………………………..

283

 

On dit qu’il est trop épais et difficile à avaler

 

 


Chapitre IV   Complément

 

 

 

Les aides fiscales

 

 

Réalité ou miroir aux alouettes ?  …………………………………………                        

289

 

La volonté d’aider fiscalement est semble-t-il bien là mais on s’y perd un peu. Il faudrait simplifier

 

CP

Le fond chaleur renouvelable ………………………………………………………………….               

295

 

Pourquoi ne pas faire simple : L’éco-prêt ne pourrait-il pas être le complément indispensable du fond chaleur renouvelable. Sans plus

 

 

L’avenir m’intéresse

 

 

La chaleur renouvelable avec l’air, la terre ou l’eau ? ……………………                  

297

 

Faut-il prélever les ENR dans l’air, le sol ou dans l’eau des nappes libres ?
Les quelques 30 pages de ce & tentent de répondre à cette question
.

 

 

Questions/Réponse au sujet des pompes à chaleur ……………………                  

321

 

Les questions qui peuvent se poser et leurs réponses à propos de l’implantation du chauffage thermodynamique en zone urbaine dans le collectif

 

 

La pompe à chaleur en substitution de chaudière dans l’individuel

 

 

-         Type aérothermique………………………………………………………………….

329

 

-         Type aquathermique………………………………………………………………

336

 

Deux applications réussies de chauffage thermodynamique en zone rurale dans le privatif, la première avec l’air et la deuxième avec l’eau

 

 

Flux thermique cumulatif ou non ?........................................ ………………….

340

 

Quand Balendard, victime d’une panne de chauffage, découvre avec le responsable des Lutins que certains flux thermiques sont cumulatifs ce qui lui permet de faire des économies de combustibles

 

 

Economiser l’énergie sans se priver………………………………………            

343

 

La température de non chauffage et les conséquences de la surchauffe
               

 

 

Les acteurs de la rénovation dans l'ancien……………………………………………….   

345

 

Ils sont tellement nombreux que cela donne le vertige

 

 

Problèmes courants, que faire ?........................................... …………………..              

351

 

Une étude en douze points des principaux des problèmes courants qui peuvent survenir dans un dispositif de chauffage collectif avec une ébauche de solution.

 

CP

Les charges courantes  …………………………………………………              

355

 

Un exemple des charges relatives à l’énergie dans une copropriété de 65 lots située en région parisienne

 

CP

Généralités sur la rénovation énergétique d’un immeuble ……………………   

357

 

Un & abordant des sujets généraux tels que l’intérêt d’une politique planifiée et son financement

 

CP

La proposition de rénovation thermique………………………………            

362

 

Définition dans un cas pratique des objectifs pouvant servir de base de départ à la consultation
           

 

 

L’audit énergétique collectif……………………………………                         

364

 

Cet audit énergétique, maintenant obligatoire pour les copropriétés supérieures à 50 lots serait un bon décret si l’auditeur avait suffisamment de connaissances pour chiffrer le plan de travaux, effectuer son plan de financement au travers d’un contrat de performances, et contrôler la bonne exécutions de travaux pouvant s’échelonner sur plusieurs années.

 

CP

Le besoin en puissance d’une chaufferie ……………………………..…………………                  

371

 

C’est le point de départ de l’étude de rénovation énergétique. La bonne connaissance par le Conseil syndical de son immeuble et de ses besoins thermiques lui permet de mieux préciser ses objectifs, aide le BE en charge de l’étude et améliore le déroulement de l’audit               

 

CP

Les émetteurs thermiques et l’équilibrage ……………………………………………..       

383

 

Un tour d’horizon rapide des radiateurs hydrauliques haute et basse température, des ventilo-convecteurs, de la notion d’appartement de référence et une tentative de concilier le privatif et le collectif grâce à l’équilibrage hydraulique dynamique    

 

CP

La filtration des circuits hydrauliques………………………………………………………

390

 

Une filtration correcte améliore la durée de vie des équipements et la régulation en température

 

CP

Etapes 1 et 2   La régulation d’une chaufferie hybride ……..…………………….

398

 

Facteur incontournable de la rénovation énergétique, elle nécessite de faire une synthèse
des facteurs principaux facteurs associés à cette rénovation au sein
d’un système asservis aux besoins du confort de l’occupant
.

 

 

                            Les fluides caloporteurs

399

 

Tous les flux thermiques émit et reçus par la pompe à chaleur transitent par celui-ci

 

CP

                          La génération mixte gaz-électricité ……………….………………….                          

406

 

On aborde ici le deuxième & de l’application pratique : produire une énergie thermique rendue dans les pièces de vie bon marché        

 

CP

Etapes 3 et 4 : L’isolation à minima et les basses températures ..……………                                 

426

 

Diminuer le besoin thermique dans le cadre d’une isolation dite « à minima » et abaisser encore la température dans les émetteurs thermiques pour améliorer les performances du chauffage thermodynamique, telle pourrait-être la deuxième grande étape de la rénovation énergétique dans l’ancien

 

CP

Synthèse génération-isolation………………………………………………

434

 

Le constat d’un grand gâchis pour ce cas pratique. C’est aussi une explication de la façon dont il convient de procéder par étapes en commençant par le plus urgent pour la rénovation thermique de l’habitat                                 

 

CP

Rétrospective………………………………………………………………………………………….

454

 

Une sorte de mea culpa

 

CP

 La ventilation …………………………                                  

455

 

Facteur important du confort respiratoire

 

 

Le questionnaire de la rénovation thermique en copropriété…….…………… 

457

 

Un problème bien posé est à moitié résolu

 

CP

CONCLUSION

459 

 

 

 

 

 

 

 

Prospective sur l’énergie………………………

462

 

Ou comment réduire notre dépendance aux énergies fossiles sur le long terme

 

 

L’immeuble de Monsieur tout le monde

 

 

La 4RI ? ….……….……………………………………………………

479

 

Il y aura selon Balendard une TRI à minima avant la véritable TRI

 

 

Les abréviations……………………………………………………………………………

484

 

Le lexique des termes de la rivière et de l’énergie  (Avec liens)

 

490

 

Bibliographie…………………………………………………………………………………………… 

524

 

La géothermie profonde et l’aquathermie superficielle (Annexe au livre)

 

 

Compliments

526

 

Et en complément de l’ebook et du livre papier

 

 

Liens vers des fichiers importants

 

CP

Objectifs proposés par le conseil syndical – devis d’étude et de réalisation

 

Pour améliorer la lecture des fichiers

chargez le lecteur Acrobat Reader sur votre PC ou sur votre tablette