Le charbon

La combustion du charbon est de loin la chaîne énergétique la plus polluante en ce qui concerne les gaz à effet de serre pour produire de l’électricité.
Il est tout de même triste pour notre image de voir un pays qui se veut leader de la transition énergétique mondiale envisager la fermeture de  ses quatre dernières centrales à charbon françaises en 2022 soit seulement 6 ans après les accords de Paris sur le climat.

Ceci d'autant que l’avertissement de l’ONU est sans appel et que l'effort est loin d'être insurmontable vu que le charbon ne représente en France que 3 gigawatts ou 2,3 % de la production totale. Vu que cette fermeture ne bouleverse pas significativement nos habitudes, nous aurions dû saisir beaucoup plus tôt l’opportunité qui s’offrait à nous de montrer l’exemple de ce qu’il faut faire à des pays comme les indes ou les USA. Ceci d’autant que le solaire peut avantageusement remplacer le charbon pour la production d’électricité. La plus puissante des 4 centrales thermiques de ce type toujours en activité se trouve à Cordemais, en Loire-Atlantique, les 3 autres au Havre en Seine-Maritime, à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône et à Saint-Avold en Moselle.